LE REVENU DE DEVELOPPEMENT
LE REVENU DE DEVELOPPEMENT

.

Promotion de l’égalité des chances et lutte contre les inégalités

 

La protection des revenus pour les plus démunis est une question importante, notamment dans les pays les plus touchés par la crise. Depuis 2007, les revenus les 10% les plus bas ont plus souffert que les autres de la crise. On remarque une tendance à un accroissement durable des inégalités.

Conséquence de la crise économique entamée en 2008, le niveau de vie, selon l'enquête "Revenus sociaux et fiscaux" sur les revenus des Français en 2010 de l'Insee, publiée en septembre 2012, a stagné pour presque toutes les catégories de Français, exception pour les 5% les plus aisés dont le niveau de vie a, lui, progressé  de 1,3%, après une hausse de 0,2% en 2009. Mais l'information la plus préoccupante, aux yeux des observateurs, est l'augmentation du nombre de personnes sous le seuil de pauvreté qui  s'élevait à 964 euros par mois et par personne en 2010. 14,1% de la population contre 13,5% en 2009, disposait de moins que cette somme pour vivre.

 

Or, une autre vertu fort importante du revenu de développement, c’est précisément son rôle déterminant dans la promotion de l’égalité des chances et la lutte contre les inégalités par le bas des l'échelle sociale.

Alors que nos jours, le niveau de qualification et l’ancienneté dans l’entreprise sont davantage valorisés que la pénibilité des tâches accomplies, on a vu que la mise en place du revenu de développement provoquerait un bouleversement dans l’échelle des salaires, en incitant à rémunérer davantage les emplois pénibles, ce qui réduirait ainsi les inégalités salariales.

Mais l’introduction du revenu de développement ne se bornerait pas aux seules limitations des inégalités salariales.

C’est ainsi qu’à l'actif du mode de détermination du revenu de développement dans la promotion de l’égalité des chances et de l'atténuation des inégalités, on peut mentionner le fait que  tous les revenus du capital devraient être taxés à des taux au moins égaux à ceux qui s’appliquent aux revenus du  travail et que les individus ayant des revenus très élevés verseraient pour financer le revenu de développement un impôt supérieur à ce qu’ils pourraient percevoir, de sorte qu'ils auraient à financer, outre leur propre allocation, une part importante de l’allocation des plus pauvres.

 

 

 

 

 

 

 

 

De même, c’est à juste titre que Baptiste Mylondo  qui dénonce la hausse continue de l’écart réel entre les revenus perçus par les ménages les plus pauvres et les plus riches et évoque combien, étroitement liées aux inégalités de revenus, sont encore plus criantes les inégalités face à l’éducation, martèle que le versement d’un revenu du même ordre que le revenu de développement « entraîne un nivellement des salaires par le haut, chaque citoyen voyant automatiquement ses ressources augmenter du montant de ce revenu (…). Le coût de cette hausse de revenu étant supporté davantage par ceux disposant des revenus les plus élevés, le revenu de [développement] concourt mathématiquement à la réduction des écarts réels de revenus. De plus, en garantissant un niveau de vie minimum à tous, mineurs compris, le revenu de [développement] favorise l’égalité des chances en réduisant les inégalités de départ. Il facilite en outre l’accès à la culture, aux loisirs et à l’enseignement dès le plus jeune âge et tout au long de la vie ».    

   D’une manière générale, on peut encore observer que le revenu de développement qui, comme on l’a vu, prend en compte, en tant que biens et services communs à toute la collectivité, l’ensemble des activités de toutes sortes qui forment, qu’elles soient matérielles ou immatérielles, économiques ou sociales, la réelle richesse de la société, constituerait un mode juste de répartition des revenus et de réduction des inégalités.

 

En définitive, l'instauration du revenu de développement, en tant que moyen de redistribution des revenus vers le plus démunis; aurait au moins une double influence sur la réduction des inégalités : et ce, d'une part, qu'en  étant calculé sur les ressources du pays et évoluant avec elles, il permettrait à tous les Français de bénéficier légitimement des fruits de la croissance, et d'autre part, qu'il serait, du fait de la réforme profonde du système des impôts et taxes qu'impliquerait son introduction, davantage supporté par ceux disposant des revenus les plus élevés

 

 

Comment nous joindre

LE REVENU DE DEVELOPPEMENT
BP 112

94500 Champigny sur Marne
contact@lerevenudedeveloppement.com

Tél:01 80 51 04 04

 

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre entreprise.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LE REVENU DE DEVELOPPEMENT